L’épilation laser est toujours réalisée au sein du cabinet situé sur les Angles à coté d’Avignon, sous la responsabilité d’un médecin.
En effet, le laser est un appareil médical dont le réglage précis suivant les types de peaux est le garant de l’efficacité et de la sécurité.

 

Notre appareil : Laser Alma Soprano

Image13Enfin un laser indolore, pour toutes les peaux, des plus claires aux plus foncées :epilation
Le Laser Soprano est le seul laser presque indolore
Le Laser Soprano est le seul laser qui permette de traiter les peaux noires sans aucun risque de brûlures

Un laser permettant une sécurité accrue :
Ce laser est reconnue mondialement pour l’épilation au laser
Ce laser est prouvé cliniquement, efficace et sans danger
Ce laser possède un saphir intégré à la pièce à main, refroidissant la peau à 4 degrés

Résultat : 90 à 95% de poils détruits après 4 à 6 séances, les quelques restants sont très fins et plus clairs. Pour un résultat optimal le nombre des séances peuvent varier d’un individu à l’autre.

Une séance d’entretien est parfois nécessaire après un an ou deux.

 

 

 

Pourquoi plusieurs séances ?

A chaque séance, seuls 20% des poils sont détruits : il s’agit de ceux qui se trouvent en phase de croissance. Les autres vont repousser après quelques semaines. Il faut ainsi plusieurs séances (en moyenne 4 à 6 ) pour arriver au seuil des 90%/95% de poils définitivement détruits

Pourquoi seulement 90% à 95% des poils sont détruits ?
C’est le pourcentage de poils qui sont facilement « lasérisables ». Mais il est possible de dépasser ces 90%/95% à condition de pratiquer plus de séances.
Il est important de garder à l’esprit que l’épilation laser ne peut détruire que les poils existant, et pas ceux à venir… Des bouleversements hormonaux normaux (puberté, grossesse, ménopause..) surviennent au cours de notre vie pouvant entrainer la naissance de nouveaux poils

Et pour les hommes?homme

Aujourd’hui de plus en plus d’hommes sont intéressés par l’épilation définitive. Les zones corporels le plus demandés sont le dos, le torse, le cou, les oreilles. De fait de l’importance de la sécrétion hormonale de testostérone on ne peut pas parler d’épilation définitive mais de très longue durée. Des séances d’entretien seront probablement nécessaires pour un résultat optimum. 
D’autre part le but esthétique des hommes est très variable (au contraire des femmes qui souhaitent presque toutes ‘zéro poil’)

Pourquoi le Laser Soprano est indolore et sûr ?

Principe d’action des lasers classiques « Alexandrite » : la thermolyse sélective, peu douloureuse, efficace, mais dangereuse pour les peaux de couleur

Le poil, le follicule pileux et la peau contiennent de la mélanine qui lui donne leurs couleurs.

La longueur d’onde du laser d’épilation est choisie pour être absorbée par la mélanine contenue dans les follicules pileux. Une quantité suffisante de lumière doit atteindre la cible (ou chromophore).

La lumière laser absorbée par la mélanine est transformée en chaleur, chaleur qui détruit définitivement le follicule pileux. La température de la cible doit s’élever suffisamment pour endommager le tissu qui la contient. Le réchauffement des tissus cutanés environnants doit être limité pour ne pas provoquer de brulure.

Mais il est impératif que le poil soit plus foncé que la peau sinon la peau sera brulée à sa place. En effet, si il n’y a pas trop de problème avec les peaux blanches, pauvres en mélanine, la difficulté sur les peaux colorées est d’augmenter suffisamment la température dans la mélanine des poils et de leurs racines sans élever trop celle de la mélanine cutanée. Les patients bronzés ou de couleur ne pourront donc pas bénéficier de ces lasers.

Pour pallier ce défaut des lasers « Alexandrite », deux autres longueurs légèrement moins absorbées par la mélanine sont utilisées depuis une dizaine d’années: le laser « Diode » et le laser « Yag ». Permettant ainsi de traiter plus facilement, c’est à dire avec beaucoup moins de risques, les peaux de couleur, ils sont en revanche un peu plus douloureux et moins performants.

La Supériorité du Laser Soprano :
concilie l’absence de douleur pour tous et enfin l’absence de risque pour les peaux foncées

Les lasers d’épilation classiques envoient tous une dose d’énergie élevée qui est délivrée en une fois à la vitesse de 1 à 2 tirs par seconde

Le Laser Soprano est un laser Diode, qui délivre de petites doses d’énergie (sans brûlure ni douleur pour la peau), mais de façon répétée, qui en s’additionnant vont atteindre le niveau d’efficacité voulu

La peau dont la surface est beaucoup plus importante que celle des poils va être suffisamment refroidie et ainsi protégée de la chaleur, et par conséquent de la brûlure, contrairement aux poils qui finiront par accumuler une bonne quantité de chaleur pour être détruits.

Le laser Soprano ne présente donc plus les inconvénients du laser Diode et fait même mieux, en devenant totalement indolore, gardant une efficacité identique aux lasers « Alexandrite », et permettant enfin de traiter sans risque les peaux foncées

Attention, la contre-indication du laser pour les personnes sous traitement au Roaccutane reste la même

Moins les poils contiennent de mélanine, moins le laser est efficace. C’est pour cette raison que l’épilation laser ne fonctionne pas sur les personnes ayant des poils blancs,

Plus le poil est épais, mieux il absorbera l’énergie du laser et plus le traitement sera rapide et efficace. Pour les poils spontanément fins ou qui le sont devenus après un traitement par un appareil manquant de puissance (ce qui est souvent le cas des lampes flash), il convient de doubler le temps de chaque séance. Les poils recevront ainsi suffisamment d’énergie pour être chauffés puis détruits

 

Notre laser est efficace sur les types de couples poils/peau suivants :

Poils châtains ou bruns sur peau claire
Poils bruns ou noirs sur peau mate

 

Poils noirs sur peaux asiatique, méditerranéenne, métisse et noire.

Il existe 6 phototypes de peau classés en fonction de la capacité à bronzer et à brûler au soleil.

phototypes-peaux

Le médecin adapte les réglages du laser en tenant compte de cette classification.

Questions les plus fréquentes

1. Est-ce dangereux ?
Un laser d’épilation ne provoque jamais de cancer
Un laser bien paramétré ne brûle pas la peau tout en étant efficace
C’est uniquement la compétence et l’expérience du MEDECIN qui déterminent la qualité de l’épilation laser

2. Est-ce douloureux ?
Notre laser est absolument presque indolore

3. Précaution avant la séance
Ne pas être bronzé(e); ne pas avoir de coup de soleil
Pas d’épilation au moins un mois avant la séance: utilisation exclusive du rasoir
Traitement par Zovirax (ou équivalent ) en cas d’herpes

4. Quels sont les effets post-traitement ?
Juste après la séance la peau est plus ou moins rouge, et un petit gonflement peut apparaître à la base de chaque poil : ces réactions tout à fait normales sont la preuve d’une épilation efficace. Elles ne durent que quelques heures (exceptionnellement quelques jours) et sont atténuées par l’application Biafine.
Sur les peaux mates une modification de la pigmentation (hypo ou hyperpigmentation) peut parfois survenir : elle disparaîtra toujours après quelques semaines.

5. Précautions post séance
Le maquillage est autorisé.
Ménagez la zone traitée pendant les 2 jours qui suivent. Evitez d’agresser la peau avec une crème exfoliante. Utilisez un savon doux sans parfum et de l’eau.
Protection solaire pendant les 2 semaines suivantes.
Pas d’épilation pendant toute la durée du traitement laser : uniquement le rasage.
Les poils vont tomber 2 à 3 semaines après la séance. 15 à 20 % d’entre eux ne repousseront plus (ceux en phase active), les autres seront à nouveau traités lors de la prochaine séance.

6. Quelles sont les contre-indications de l’épilation laser ?
La grossesse, la prise de Roaccutane et les problèmes dermatologiques sont les seules contre-indications absolues .

7. Combien de séances faut-il ?
En général 5 à 8 séances suffisent à traiter la zone désirée avec satisfaction (90 à 95% de poils détruits). Tout dépend de l’intensité de la pilosité initiale et du degré d’exigence du patient : des séances supplémentaires peuvent alors être nécessaires. Cela est rare mais cela existe.
Une séance d’entretien peut s’avérer parfois utile. Ensuite, environ une ou deux fois par an.
Les patients présentant des troubles hormonaux ou qui ont, pendant longtemps, utilisé la cire ou la pince à épiler ont tendance à nécessiter quelques séances supplémentaires.

8. Quels sont les délais à prévoir entre les séances d’épilation laser?
Les délais entre les séances dépendent de la zone du corps, du sexe du patient et s’espacent au fur et à mesure. En moyenne 4 à 6 semaines au début, puis 8 à 10.
La séance suivante est programmée lorsque les poils recommencent à pousser.

9. L’épilation laser est-elle définitive ?
On parle plus volontiers d’épilation de longue durée avec réduction du nombre de poils et de leur diamètre. Ainsi, après chaque séance et en fonction des zones, on observe une dépilation de plus en plus longue (4-6 semaines au début et plusieurs mois après quelques séances) et de plus en plus marquée, avec une miniaturisation des quelques poils qui subsistent.
Au total, après plusieurs séances d’épilation laser, la dépilation est pratiquement complète.

10. Les résultats de l’épilation au laser peuvent-ils être garantis ?
NON. Etant donné le nombre importants de variables d’un patient à un autre et la complexité des paramètres à utiliser, il est impossible de prédire exactement le résultat du programme d’épilation au laser. Un centre laser de grande réputation ne donne aucune garantie en ce qui concerne les résultats.

11. Est-ce que lampe flash (lumière pulsée) et épilation laser sont les mêmes choses ?
NON. La lampe flash entraine une épilation très efficace mais pas de très longue durée comme celle du laser
Les lampes utilisées pour neutraliser les follicules pileux ont un ciblage moins précis que les lasers pour la mélanine contenue dans les cellules germinatives du follicule pileux : leur puissance doit alors être volontairement réduite par le fabricant pour ne pas entrainer de brûlures de la peau.
Le résultat paraîtra semblable à l’issue des premières séances, les poils tombant effectivement, mais leur repousse ne sera que ralentie et non pas supprimée. L’épilation ne sera jamais aussi complète qu’avec un laser médical.